Assurance habitation et dégâts des eaux : la procédure

Assurance habitation et dégâts des eaux : la procédure

Le dégât des eaux est le sinistre le plus déclaré auprès des assureurs. Il peut vous arriver ou à votre voisin à tout moment. Dans ces cas, pour toucher un dédommagement rapide vous devez connaître la marche à suivre.

Dégât des eaux : que faire ?

  • Tout débordement d'eaux destructif nécessite une action immédiate. Juste après avoir constaté le sinistre :Traitez le problème à la racine : fermez le robinet d'alimentation de la machine à laver qui fuit, couper les robinets et tout débit d'eau dans votre logement. Si l'eau provient d'un autre appartement ou d'une partie commune, alertez immédiatement le voisin ou le concierge.
  • Il est également sage de couper l'électricité afin de prévenir tout risque de court-circuit.
  • Si le sinistre implique votre responsabilité : prenez contact avec tous les voisins concernés, et établissez un contrat à l'amiable avec chacun d'eux.
  • Composez le numéro de votre assurance et signalez le dégât.
  • Si votre compagnie dispose d'une plateforme en ligne, vous pouvez également y déclarer le sinistre depuis votre espace client. Néanmoins, il vous faut envoyer une lettre recommandée à votre assureur lui informant des dégâts.

Comment déclencher la procédure d'indemnisation ?

Lorsqu'on fait face à un dégât des eaux, la procédure d'indemnisation est déclenchée par la déclaration par lettre recommandée avec accusé de réception envoyée à votre assureur. Elle contient le scénario de l'évènement ainsi que l'état estimatif du dégât lui permettant de vous créer un dossier d'indemnisation. Après l'avoir reçu, votre assurance pourrait vous envoyer un expert pour constater et évaluer le sinistre. Attention, en cas de dégâts des eaux, vous avez 5 jours ouvrés à partir de la découverte du sinistre pour faire parvenir cette déclaration. Une fois ce délai dépassé, il vous sera impossible de demander un dédommagement, sauf si votre retard est lié à un évènement fortuit ou un cas de force majeure.

Comment obtenir plus de dédommagement ?

Plusieurs éléments de votre contrat tendent à diminuer l'indemnisation que vous devrez recevoir. La franchise relative permet à l'assurance de ne pas vous payer si le dégât est évalué au-dessus de cette valeur. La franchise absolue lui permet de vous octroyer seulement la différence entre cette valeur et celle de votre sinistre. Si votre dégât est important, l'assurance limitera votre indemnisation en appliquant le plafond.

Toutefois, il est possible de passer outre ces éléments en :

  • souscrivant l'option zéro franchise pour quelques euros supplémentaires par an
  • augmentant le plafond d'indemnisation (mais aussi votre cotisation mensuelle)
  • en optant pour le régime rééquipement à neuf

Les indemnisations possibles

Après l'expertise, votre assurance qui peut être souscrite en ligne comme Amaguiz, vous envoie une proposition d'indemnisation qui tient compte des dommages identifiés et des limites de garantie prévues dans votre contrat. Ainsi, si votre sinistre nécessite des travaux de remis en état, 3 possibilités sont envisageables :

  • Dédommagement classique : votre assureur paye l'intervention d'une entreprise de réparation.
  • Réparations en « nature » : l'assureur vous enverra l'entreprise qui s'occupera des travaux.
  • Indemnisation de gré à gré : si vous choisissez de faire vous-même les réparations. Votre assureur prendra en charge les pièces nécessaires et vous paiera le temps passé.


Découvrez un grand nombre de conseils concernant l'assurance habitation en cliquant sur le lien suivant : http://www.conseil-assurance.info/.

Articles

Dégâts des eaux : quelle est la responsabilité du propriétaire ?

En cas de dégâts des eaux, la responsabilité de l'assuré ne se résume pas à un simple coup de fil à l'assurance. À part lancer la procédure d'indemnisation, il lui revient aussi de préparer le lieu pour......