Assurance habitation et dégâts des eaux, mode d'emploi

Si une fuite d'eau ravage votre lieu d'habitation, c'est l'assurance multirisque habitation qui vous indemnisera. Voici comment ça fonctionne.


La couverture de base de la garantie dégât des eaux d'une assurance habitation

La garantie dégâts des eaux de l'assurance multirisque habitation assure les fuites involontaires causées par la rupture :

  • d'une conduite de distribution ou d'évacuation d'eaux.
  • d'une installation de chauffage central
  • d'un appareil à eaux : lave-linge, lave-vaisselle, etc.
  • d'un équipement sanitaire (baignoires, lavabos, etc.)


Chez certains assureurs, la garantie peut également couvrir : 

  • Les infiltrations d'eau en provenance d'une toiture ou d'une terrasse
  • Les infiltrations d'eau par les façades
  • Le refoulement des conduites enterrées de la maison assurée ou d'un logement proche.


Notez que la garantie dégâts des eaux ne prend pas en charge les accidents répétitifs, les dommages imputables à un défaut d'entretien manifeste, les infiltrations d'eaux souterraines et les inondations.


Les couvertures supplémentaires

L'extension de garantie dégât des eaux permet de couvrir les sinistres causés par :

  • Les fuites, des aquariums ou des bacs de réfrigérateurs
  • Les infiltrations venant des balcons, des façades, carrelages, joints d'étanchéité des équipements sanitaires
  • Les eaux qui entrent par les fenêtres ou les gaines d'aération et les conduits de fumée.


Les assurances habitation proposées par les grands assureurs tels qu'Allianz ou Amaguiz peuvent rembourser les frais engagés pour détecter la fuite d'eau. Elles peuvent aussi assurer les dépenses de réparation des canalisations. En cas de sinistre, quel que soit votre assureur, faites une déclaration au plus vite. Mieux, si vous êtes affilié à Amaguiz, utilisez la plateforme de déclaration en ligne dans votre espace personnel. Retrouvez également des avis consommateurs dans ce site http://www.avis-assurance.fr/ pour mieux sélectionner votre assurance.


Qu'en est-il des conventions Cide-Cop et Cidre ?

Les conventions Cide-Cop et Cidre ont été mises en place par les assureurs afin d'apporter une prestation de qualité à leurs assurés. Elles permettent de fixer des situations de cumul de garantie et de définir la part de responsabilité de chacun dans l'accident. Elle entre en jeu lorsque le sinistre concerne au moins deux personnes assurées en dégâts des eaux auprès d'établissements différents.

La convention Cidre s'applique dans les sinistres moins importants : lorsque l'indemnisation matérielle et immatérielle est respectivement inférieure à 1 600 € HT et à 800 € HT. La convention de Cidre couvre les dommages matériels rattachés à l'immobilier, aux embellissements, aux biens présents dans l'habitation (mobilier, vêtements, matériel, marchandises, etc.), et aux petits dommages immobiliers (raccords de revêtement, plâtre, d'installation électrique...). Elle concerne aussi les dégâts subis à cause des actions de premier sauvetage.


La convention Cide-Cop concerne les dégâts des eaux survenus dans un immeuble en copropriété. Elle joue quand les indemnisations des biens matériels et immatériels sont respectivement supérieures à 1600 euros H.T à 800 euros H.T. Cependant, malgré ces conditions, elle est inactive sur les sinistres engageant la responsabilité d'un professionnel : entrepreneur, installateur ou fournisseur.



Articles

Assurance habitation et dégâts des eaux : la procédure

Le dégât des eaux est le sinistre le plus déclaré auprès des assureurs. Il peut vous arriver ou à votre voisin à tout moment. Dans ces cas, pour toucher un dédommagement rapide vous devez connaître la......

Dégâts des eaux : quelle est la responsabilité du propriétaire ?

En cas de dégâts des eaux, la responsabilité de l'assuré ne se résume pas à un simple coup de fil à l'assurance. À part lancer la procédure d'indemnisation, il lui revient aussi de préparer le lieu pour......